Actualités culturelles Langues à Rennes - octobre 2017

Page mensuelle dédiée aux activités culturelles autour des langues en VO (allemand, anglais, espagnol) à Rennes. Ou comment continuer à travailler après vos TD de langues vivantes via des projections, des séances de ciné, des festivals, des conférences, des expositions...

Actualités culturelles Langues à Rennes
  1. Du cinéma ?
  2. Des festivals ?
  3. Des ateliers de conversation ?
  4. Des conférences ? Des rencontres ?
  5. De la musique ?
  6. Du théâtre ?
  7. Des expositions ?

Du cinéma ?

 

Electra Glide in Blue

Le 3 octobre à 20h15 au Diapason : Electra Glide in blue.

Electra Glide in Blue est un film américain réalisé, mis en musique et produit par James William Guercio. Il fut sélectionné au Festival de Cannes en 1973, où il était nommé pour la Palme d'or.
John Wintergreen, un motard de la brigade routière du Nevada qui rêve d'intégrer la brigade criminelle voit son rêve exaucé quand on lui confie l'enquête sur le meurtre d'un vieillard.
 

A bord du Darjeeling Limited

Le 10 octobre à 20h15 au Diapason : A bord du Darjeeling Limited

À bord du Darjeeling Limited est le cinquième long-métrage réalisé par Wes Anderson.
"Trois frères qui ne se sont pas parlé depuis la mort de leur père décident de faire ensemble un grand voyage en train à travers l'Inde afin de renouer les liens d'autrefois.

Pourtant, la "quête spirituelle" de Francis, Peter et Jack va vite dérailler, et ils se retrouvent seuls, perdus au milieu du désert avec onze valises, une imprimante, une machine à plastifier et beaucoup de comptes à régler avec la vie...

Dans ce pays magique dont ils ignorent tout, c'est alors un autre voyage qui commence, riche en imprévus, une odyssée qu'aucun d'eux ne pouvait imaginer, une véritable aventure d'amitié et de fraternité... "
 

Mad Max

Le 11 octobre à 20h30 au Tambour : Mad Max

Sur les autoroutes désertées d'une Australie méconnaissable, une guerre sans merci oppose motards hors-la-loi et policiers Interceptor, qui tentent de triompher de la vermine au volant de voitures aux moteurs surgonflés. Dans ce monde en pleine décadence, les bons, les méchants, le manichéisme disparaissent...
 

Conversation secrète

Le 18 octobre à 20h30 au Tambour : Conversation secrète (Francis Ford Coppola, 1974)

Spécialiste de la filature, Harry Caul est engagé pour suivre un couple et enregistrer leur conversation. Une fois sa mission accomplie, Caul écoute la bande sonore. La banalité des propos le surprend. S'agit-il d'un code secret ?
 

Food Coop

Le 22 octobre à 17h30 à l'Arvor : Food Coop (Tom Boothe, 2016)

En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance. C’est la coopérative alimentaire de Park Slope, un supermarché autogéré où 16 000 membres travaillent 3 heures par mois pour avoir le droit d’y acheter les meilleurs produits alimentaires dans la ville de New York aux prix on ne peut moins chers. 

  • A l'issue de la projection, rencontre à l'espace d'accueil.
  • Séance mise en place en collaboration avec Breizhi'potes.
  • Séance unique.
  • Prévente des billets à partir du mercredi 27 septembre.

Des festivals ?

 

Le Grand Soufflet 2017

 

Du 4 au 14 octobre : Le Grand Soufflet 

Au Grand Soufflet, l’accordéon a toujours été une bonne raison. Une bonne raison de se retrouver, une bonne raison de faire la fête, une bonne raison d’être ensemble tournés vers les autres. Et la thématique de cette année - le bal du monde - renforce encore s’il en était besoin cette volonté d’écouter ailleurs, hors des formats convenus, au-delà de ce qui nous est donné à entendre. Le monde est plein de musiques qui n’ont de frontières que celles que nous leur opposons : c’est une (vraie) bonne nouvelle que vous pourrez vérifier par vous-même du 4 au 14 octobre à Rennes et en Ille-et-Vilaine.
 

Le funk prend les Rennes

Du 4 au 8 octobre : Le funk prend les Rennes

Engrenage[s] organise tous les 2 ans “Le Funk prend les Rennes”, un rendez-vous festif à l’échelle de la métropole rennaise. L’idée : faire connaître la vitalité des cultures funk et hip-hop. 
Des sound system de Kingston aux block party du Bronx, cette quatrième édition axée sur la (re)découverte des liens entre culture jamaïcaine et afro-américaine est une nouvelle invitation au voyage. Comment la soul funk américaine a-t-elle influencé l'île de la Jamaïque au début du reggae ? Comment les sound system ont-ils ensuite influencé la naissance du mouvement hip hop aux États-Unis ? Des amateurs aux professionnels, des novices aux passionnés, le Funk Prend les Rennes se veut être un événement intergénérationnel porté par le dynamisme de ses partenariats et par dessus tout, une invitation à groover !
 

Festival Maintenant 2017

Du 10 au 15 octobre : le Festival Maintenant

En 2017, Maintenant vous transporte dans une atmosphère d’innovations artistiques, entre sourires, sphères et bulles d’air ! Créations, conférences, concerts, expositions, performances et ateliers : un laboratoire d’expériences en arts visuels, musiques et nouvelles technologies. Ne ratez pas la nuit américaine à l'Opéra de Rennes ! 
 

Aqui Cuba

Du 21 au 22 octobre à la MJC Grand Cordel : le festival Aqui Cuba

Cette 15ème édition sera dédiée à la danse Casino!
 

Des ateliers de conversation ?

Pour parler anglais autour d'un verre avec des natifs américains : suivez l'English Club de la faculté de Rennes 1

Les Champs Libres organisent très régulièrement des ateliers de conversations en anglais, espagnol, allemand gratuits et ouverts à tous. Pour connaître tout de ces rendez-vous, visitez leur page Rendez-vous 4C
 

Des conférences ? Des rencontres ?

Le 6 octobre à 12h30 aux Champs Libres : Reggae, funk, rap : voyage musical de la Jamaïque au Bronx

Comment la funk américaine a-t-elle influencée la Jamaïque au début du reggae ? Bernard Poupon explore les liens entre le funk et le reggae, des musiques jamaïcaines à la naissance du hip-hop dans le South Bronx à New-York city.
Bernard Poupon est conférencier, formateur et directeur adjoint des Bibliothèques de Montreuil. Il sera accompagné des musiciens du groupe rennais City Kay et des danseurs : Global Bob, Marie Houdin et Andrège Bidiamambu. En partenariat avec Engrenages et dans le cadre du festival Le Funk prend les Rennes L'HEURE MUSICALE. 
 

Carnet d'Europe

Le samedi 14 octobre à la BU Droit, Economie, Gestion :  visite de l'exposition Carnet d’Europe, en présence du dessinateur Jérémie Dres. La visite sera suivie d'un échange autour de la question "Faire son Erasmus dans une Europe en crise ?"

La bande dessinée Carnet d'Europe de Jérémie Dres est entièrement disponible en ligne.

Le 17 octobre à 18h30 à l'Institut Franco Américain : I am coming / Buffalo Bill 

L’éclaireur William F. Cody est d’abord un raconteur d’histoires qui met en scène sa propre vie en montant sur les planches puis en fondant le spectacle du Wild West. Métamorphosé en Buffalo Bill, il compose le mythe de lui-même tout comme celui d’une Amérique conquérante.

Indien blanc, centaure, Buffalo Bill illustre l’ambiguïté d’une civilisation technique qui, transformant le réel en spectacle, ne cessant de faire reculer un Ouest inconnu, exhibe ce qu’il détruit.

Michel Faucheux est universitaire, historien des idées, ancien directeur du département des Humanités à l’INSA de Lyon.

Entrée libre

Le 25 octobre à 18h30 à l'Institut Franco Américain : Seeking the Exotic in Polynesia

What drew these artists and writers to the exotic islands of Polynesia? To explore the colours, light and mystery unique to these enchanting places. Gauguin was the only one to choose to live amongst the local people and he has become the « symbol » of exotic Tahiti. Lafarge idealised the natives.

With many images of the islands as well as works of the artists, to discuss colonial appropriation and stereotyping of native peoples

Caroline Boyle-Turner( PhD, Columbia) is an art historian and  the founder & director of the Pont-Aven School of Contemporary Art

Talk led in English – Free entrance
 

De la musique ?

Anathema

Le 3 octobre à 20h à l'étage : ANATHEMA + ALCEST

Anathema est un groupe originaire d’Angleterre, formé à la fin des années 1980 à Liverpool par Darren White, les frères Cavanagh, Danny & Vincent, et le bassiste Duncan Patterson. La formation est un des pionniers du death / doom avec My Dying Bride et Paradise Lost. A partir du milieu des années 1990 et l’album « Eternity » (1996), le groupe abandonne les voix gutturales et évolue vers une musique plus atmosphérique, jusqu’à l’apparition de l’électronique dans ses dernières compositions. Aujourd’hui, la musique du groupe n’a ainsi plus aucun lien avec le courant doom ou metal de ses origines, mais évoque davantage le rock atmosphérique & progressif. 3 ans après la sortie remarquée de l’album « Distant Satellites », Anathema sortira son 11è album studio « The Optimist » en juin 2017.

Le 10 octobre à 20h00 à l'étage : ALESTORM + TROLDHAUGEN + AETHER REALM

No Grave But The Sea - European Tour 2017
Les corsaires battant pavillon écossais ALESTORM sont de retour avec leur 5ème album intitulé « No Grave But the Sea » ! Ces trublions nous raviront avec leurs chansons épiques de Folk Metal symphonique.
Pour l’occasion, ils seront accompagnés des australiens TROLDHAUGEN et des américains de AETHER REALM, tous deux évoluant dans un Folk Metal, Avant-garde pour l’un et Symphonique pour l’autre.
Alors … à l’Abordage !

Le 13 octobre à la Péniche spectacle : FRANCIS VARIS – RAUL BARBOZA – ZE LUIS NASCIMENTO

MUSIQUE DU MONDE – CHAMAMÉ MUSETTE - BANDONÉON - ARGENTINE

Amis de toujours, poètes et accordéonistes virtuoses, Francis Varis l’Européen et Raúl Barboza le Sud-Américain croisent leurs talents et nous emmènent avec fougue, romantisme et pudeur dans leur univers métisse et généreux. Raúl Barboza est l’un des ambassadeurs du chamamé, une musique de la pampa, au Nord-Est de l’Argentine, inventée à fin du 19e siècle par ses ancêtres indiens guarani. Ils ont su métamorphoser les polkas, mazurkas et valses des immigrés européens… Francis Varis sait tout jouer : de l’oriental (avec Titi Robin, depuis vingt ans), du jazz, les suites pour violoncelle de Bach, et du musette, dont il ravive les couleurs et le swing. Avec le percussionniste brésilien Ze Luis Nascimento, lui aussi enclin à l’escapade, ils inventent une langue musicale créole, en croisant chamamé et musette. Une aventure où chacun (re)visite la tradition de l’autre avec sa respiration et son propre accent. Un concert plein de classe et de talent avec des personnalités que nous sommes heureux de retrouver pour ouvrir cette nouvelle saison !
Production Péniche spectacle dans le cadre du festival « Le Grand Soufflet ».

VENDREDI 13 OCTOBRE 20h30 - 14€/12€
A bord de la Péniche spectacle amarrée à Rennes
Renseignements et réservations au 02 99 59 35 38

Le 17 octobre à l'Antipode : Swans et Baby Dee

Swans : Fer de lance de la scène post-punk new-yorkaise des années 80, la bande emmenée par Michael Gira avait interrompu ses travaux soniques en 1997. Depuis sa reformation en 2010 et la quadrilogie My Father Will Guide Me Up a Rope to the Sky, The Seer, To Be Kind, The Glowing Man, SWANS mène un cycle infernal de « non ending tour » qui prouve de quel bois ils se chauffent encore lors de concerts intenses. Des plages plus « gentilles » ont été décelées mais le goût pour le rock bruitiste et les scansions brutales reste intact !

Baby Dee : Cette américaine d'origine irlandaise, à la formation de musicienne savante, a vu sa vie basculer quand elle a changé de genre : elle était spécialisée dans le répertoire liturgique, d'organiste, la voilà ourse jouant de la harpe à Central Park ou maxi-Shirley Temple juchée sur un tricycle géant ! Puis BABY DEE a commencé à écrire ses chansons qu'elle propose dans les cabarets raffinés, en s'accompagnant à la harpe ou au piano, collaborant avec Antony (d'Antony & The Johnsons) ou Marc Almond.

 

Du théâtre ?

TNB

Du 5 au 14 octobre au TNB : JULIUS CAESAR (WILLIAM SHAKESPEARE / ARTHUR NAUZYCIEL) (Spectacle en anglais
surtitré en français)

Arthur Nauzyciel inaugure cette première saison à la direction du TNB avec la reprise exceptionnelle d'un de ses spectacles les plus marquants !

Avec Julius Caesar, Arthur Nauzyciel multiplie les références aux années 1960 (et à l’assassinat de Kennedy), période « où l’image a triomphé du verbe, où icônes et illusions sont tout à coup devenues plus fortes que les discours », pour apporter un contrepoint à cette pièce politique, où le langage et la rhétorique tiennent la première place, où les mots peuvent changer le cours du monde. Il réunit sur le plateau un trio de jazz et une troupe d’acteurs américains, dont certains sont des habitués de séries comme The Wire et Six Feet Under, pour nous faire entendre en version originale la poésie de Shakespeare.

Rarement montée en France, Julius Caesar est l’une des pièces les plus connues de Shakespeare aux États-Unis. C’est à la demande de l’American Repertory Theater, considéré comme l’un des théâtres américains les plus novateurs, qu’Arthur Nauzyciel l’a mise en scène en 2008. Il s’agissait de son quatrième spectacle créé aux États-Unis. Des collaborations artistiques se sont alors nouées et poursuivies jusqu’à aujourd’hui : avec Riccardo Hernandez pour le décor, Scott Zielinski à la lumière, le danseur et chorégraphe Damien Jalet. Avec la reprise deJulius Caesar, spectacle marquant dans son parcours et matrice de ses créations suivantes, Arthur Nauzyciel inaugure sa première saison à la direction du TNB.
 

La Paillette

Les 10, 11 et 12 octobre à la Paillette : Toutes les choses géniales, DE DUNCAN MACMILLAN, MISE EN SCÈNE FRÉDÉRIQUE MINGANT, CIE 13/10È EN UT

Pièce traduite en français par Ronan Mancec.
« J’ai 7 ans. Maman est à l’hôpital. Papa dit qu’elle « a fait quelque chose de stupide ». Qu’elle n’arrive pas à être heureuse. Alors je commence une liste de toutes les choses géniales qui existent dans le monde. Toutes les choses qui 
valent la peine de vivre. 
1. Les glaces
2. Les films de Kung fu
3. Brûler des trucs
4. Rire si fort que le lait ressort par le nez
5. Les grues
6. Moi

 Je laisse cette liste sous son oreiller. Je sais qu’elle l’a lue parce qu’elle a corrigé les fautes. 
Bientôt, la liste se met à grandir et à vivre de sa propre vie. »

Un enfant écrit pour sa mère la liste de toutes les choses géniales qui valent la peine de vivre - ou de rester en vie. À travers l’histoire de cette liste qui s’allonge au fur et à mesure que le garçon grandit, c’est l’histoire d’une vie qui se déroule devant nous, avec ses combats, ses plaisirs, ses déboires, ses richesses, ses surprises.
 

Des expositions ?

L'image publique

Du 2 au 25 octobre, l'association Photo à l'ouest organise le festival : L'image publique, photo de rue

Edito du festival : Considérée comme un genre à part entière, la photo de rue désigne habituellement des images prises sur le vif, montrant des portraits ou des situations de la vie urbaine. 
Avec cette 10 e édition de l'image publique, nous avons souhaité illustrer d'autres approches de la photo de rue, que le photographe soit attentif aux couleurs, au graphisme, ou qu'il envisage la rue comme un décor pour des mises en scène. 
A travers des expositions, mais aussi des projections, une conférence, un workshop, des lectures de portfolios et un marathon photo, nous souhaitons provoquer des rencontres et des échanges autour des différentes approches de cet espace public. 

Sans oublier des soirées (mêlant les publics) initiées cette année par le festival off.
 

Exposition Carnet d'Europe

Du 4 au 20 octobre à la Bibliothèque Universitaire Droit Economie Gestion : exposition Carnet d'Europe

Carnet d’Europe est le carnet de voyage de Jérémie Dres. Au cours de l’année 2015, l’auteur part sur les traces de ses amis hongrois, grecs et espagnols rencontrés 10 ans plus tôt lors de son expérience Erasmus à Rotterdam. Que sont-ils devenus dans cette Europe en crise ?
L'exposition donne lieu à une rencontre avec le dessinateur Jérémie Dres, le samedi 14 octobre à 14h à la Faculté des sciences économiques.