Améliorer son espagnol par la vidéo

Un rollo by Andres Moreno (Creative Commons Flickr)
  1. De l'importance des vidéos sous-titrées
  2. Regarder des Webdocumentaires
  3. ​Regarder des Webséries

De l'importance des vidéos sous-titrées

Travailler une langue en se divertissant ? Une seule solution : regarder des vidéos en VO espagnol sous-titrées français.

Et si l'on ne devient pas bilingue en regardant des films en VO, cela permet au moins :

  1. de s’habituer aux sons de la langue, à l’accentuation (éventuellement aux tons) et à la prosodie (la mélodie de la phrase)
  2. de booster son vocabulaire
  3. de travailler la compréhension orale
  4. d'assimiler la grammaire de manière passive

 
Vous pouvez emprunter des DVD en VO espagnol dans les quatre centres de ressources du SCELVA

Regarder des Webdocumentaires

Webdoc

Alma, une enfant de la violence
Un webdocumentaire de Miquel Dewever-Plana & Isabelle Fougère sorti en 2012.  
Alma a appartenu pendant 5 ans à l’un des gangs les plus violents du Guatemala, pays aujourd’hui décimé par une guerre qui ne dit pas son nom. Un témoignage unique, dans lequel les mots de la jeune femme ouvrent sur les images de ses souvenirs, du quotidien du Guatemala et de l’intérieur des gangs.
http://alma.arte.tv/es/

Seat - Las sombras del progreso
Webdocumentaire réalisé en Espagne (le premier!) par des étudiants barcelonais. L’aventure SEAT constitue le cœur du sujet : constructeur automobile national, son histoire épouse celle du pays, de la dictature franquiste à celle des marchés. Truffé d’images d’archives, le webdocumentaire propose en quelques modules et portraits de s’arrêter sur la culture ouvrière d’une entreprise qui, comme ailleurs en Europe, a pu servir d’outil de production et de propagande au régime des Généraux.
http://www.sombrasdelprogreso.com/#

NO ES UNA CRISIS
Plongée dans une capitale en crise et en résistance, Madrid, où l'internaute explore le double laboratoire qu'est aujourd'hui devenue l'Espagne : laboratoire d'un approfondissement du libéralisme économique - et de sa thérapie de choc de la rigueur - mais aussi laboratoire de nouvelles pratiques sociales, économiques et politiques portées par les citoyens. Il s'agit donc de montrer ce qu'est une capitale européenne soumise à une politique d'austérité drastique, mais aussi révéler comment une société civile pouvait se mobiliser, au-delà des âges, des classes ou des appartenances partisanes, pour résister à ce qui s'apparente à une curée, et repenser le fonctionnement de la démocratie. En somme, montrer ce qu'est une capitale frappée par la rigueur et galvanisée par un esprit de révolte.  Ce webdocumentaire a été réalisé par Fabien Benoit et Julien Malassigné. Il est diffusé par Médiapart, Courrier International, Usbek & Rica, Eldiario.es en Espagne et Le Soir en Belgique.
http://noesunacrisis.framasoft.org/html5/

Las voces de la memoria
Documentaire transmédia produit en 2011 par Barret Films [1], la principale société de production de documentaire interactif en Espagne. Il s’agit d’un travail sur la maladie d’Alzheimer et le pouvoir de la musique composé d’un documentaire TV, un webdocumentaire, une application mobile pour les soignants et une communauté de création collective sur Youtube pour aller plus loin. 
http://vocesdelamemoria.rtve.es/

0responsables
Websérie documentaire mensuelle sur les causes de l’accident de métro de Valence, en Espagne, le 3 juillet 2006, qui s’est soldé par 43 morts, 47 blessés et zéro responsable. La rame circulait à 80 km/h, deux fois la vitesse autorisée. Sept ans après le plus grave accident de métro de l’histoire espagnole, les circonstances ne sont pas élucidées. 0responsables entend rouvrir l’enquête.
http://www.0responsables.com/?l=es

 Calles perdidas
Webdocumentaire argentin sur le trafic de drogues à Rosario
http://www.documedia.com.ar/callesperdidas/

30 ans de démocratie
Programme aregntin produit en 2013 à l’occasion de l’anniversaire du retour de la démocratie dans le pays, en 1983. Le webdoc regroupait 30 témoignages vidéo et permettait au spectateur de participer en y déposant ses propres souvenirs.
http://interactivodemocracia.encuentro.gov.ar/

​Regarder des Webséries

Web Series

Malviviendo
Web série espagnole qui se passe à Séville. L’action se déroule dans le quartier – fictif, mais tellement réaliste – de Los Banderillos : des barres d’immeubles, des terrains vagues, des jeunes qui s’ennuient. On y suit une bande de « losers » – El Negro (le forçat), El Zurdo (le gauche) et El Kaki (un ancien militaire) – tromper l’ennui en vivant de petits services (la surveillance de places de stationnement) et de menus trafics (essentiellement de cannabis), et multiplier les déboires amoureux.
http://www.youtube.com/user/malviviendo 

Cumbia Nena
Entre fiction et documentaire, cette petite pépite du web argentin fait la place belle à la Cumbia, nous remplit les oreilles de musique à travers les aventures de ses deux créatrices : Milagros D’Augero et Julia Morgado. Ces deux jeunes femmes se sont rencontrées lors de leurs études d’art dramatique et, pour amuser leurs amis, ont commencé à jouer en acoustique les plus grands standards de la Cumbia. Une fois n’est pas coutume, leur jeu s’est très vite transformé en succès : acclamée sur Youtube, les dates de concert se sont vite enchaînées, faisant d’elles deux chanteuses montantes de l’Argentine. Mais rappelez-vous : nos deux chanteuses sont avant tout deux comédiennes. 
https://youtu.be/JgSBT02LbOc?list=PLGIP2SzAkWMaLDC8CqILWHAgbNccfFCXD

Niña Elefante
Direction l’Argentine et le monde du cinéma avec cetet web-série réalisée par Gabriel Bosisio et Juan Cruz Márquez de la Serna sur un scénario de Julieta Gimenez Zapiola et Rocio Muñoz. Ces quatre-là se sont rencontrés dans l’école de cinéma de Nora Moseinco et ont souhaité parler de leur univers professionnel. Ainsi, dans cette web série, six acteurs viennent auditionner dans la villa d’un célèbre réalisateur et s’y retrouvent enfermés avec son assistante. Cette comédie noire et acide se déroule sur huit épisodes et vous happe dès les premières images.
https://www.youtube.com/channel/UCre0SJdI9hjVeIfQ6QlGQYg

Estilo Esther
Web-série aregntine créée, écrite et réalisée par Pedro Levat. Cette comédie qui reprend les codes de l’intrigue policière et de la télévision sud-américaine nous entraîne dans le salon de coiffure de Esther, retrouvée morte dans son bureau. Chaque épisode de cinq minutes nous propose le point de vue d’un personnage différent sur cette mort sanglante.
Couronnée par plusieurs prix, le ton de cette web série est léger, drôle voir burlesque. Les constants allers-retours entre passé et présent, le méli-mélo entre le vrai et le faux, tout y est amusant.
https://www.youtube.com/user/estiloesther/featured

Libres
Qu’advient-il quand nous créons notre propre système ? C’est la question que pose cette web série espagnole créée en 2013 par Álex Rodrigo. Elle met en scène un groupe de 7 jeunes qui, en pleine crise économique, décident de s’installer dans un village abandonné des Pyrénées aragonaises. Ces jeunes aux parcours très différents, se retrouvent autour d’un projet commun : créer une société horizontale et proposer une alternative au système économique que nous connaissons aujourd’hui. Cette web série racontée avec brio s’ancre dans l’histoire récente de l’Espagne. Sous le régime de Franco, notamment entre 1950 et 1975, les populations rurales furent forcées à abandonner leurs villages car elles étaient considérées comme « antiéconomiques ». Dès la fin des années 70, des populations hippies commencèrent à réinvestir ces lieux désertés et furent, pour la plupart, très bien acceptées, excepté bien entendu par les instances administratives.
En dix chapitres de 15 à 20 minutes, l’équipe de la web série réussi à nous montrer à quelle point ce sujet de la réappropriation de ces espaces désertés est encore d’actualité dans ce contexte de violente crise économique et d’abandon des jeunes de l’Espagne d’aujourd’hui.
https://www.youtube.com/channel/UC55VIN-lzufCEUADM_q4cKw

La Isla Presidencial
Web-série vénézuélienne réalisée par Juan Andrés Ravell et Oswaldo Graziani dès 2010. C'est une série animée satirique vénézuélienne qui imagine douze chefs d’états d’Amérique Latine naufragés sur une île déserte luttant pour leur survie. En trois ans, les vidéos ont inondé les réseaux sociaux et ont déjà attiré l’attention de milliers d’utilisateurs. La série n’est diffusée que sur le web, se protégeant ainsi de la censure et des contraintes qu’imposerait une chaîne de télévision. La série a remporté le prix du meilleur canal vidéo par la Deutsche Welle en 2010 et celui de la meilleure caricature au Venezuela Blimp Prix 2013.
https://www.youtube.com/channel/UClRDfB2RWaU6DWkffvccGCg